PETITE HISTOIRE DE L’ART ORATOIRE DE LA COMPAGNIE DES TROPES

Une co-construction de plus de 6000 rencontres, un petit millier de scènes jouées, de poèmes déclamés, des milliers de mots savourés, pesés, pensés, portés, donnés; notre méthodologie de transmission de l’art oratoire sera le fruit de cette synergie !

La compagnie des Tropes en 2013 répond à l’appel de la Région IDF et des CEMEA IDF pour participer à la mise en place des clubs théâtre dans les lycées du territoire. Il s’agissait d’un parcours ambitieux et généreux visant l’émancipation artistique et théâtrale des lycéens (ateliers, rencontres, spectacles jalonnaient le parcours des jeunes volontaires).  Elle est alors affectée au Lycée Général Paul Langevin de Suresnes et du lycée professionnel Etienne Jules Marey à Boulogne Billancourt.

Après la fin du dispositif, le lycée Paul Langevin poursuit sa collaboration en proposant à la compagnie de prendre en charge les ateliers pratique du PEAC proposé aux secondes de l’établissement. Un parcours mêlant la pratique artistique, la rencontre avec un ou des professionnels du spectacle vivant, une visite d’un lieu culturel et une représentation théâtrale.

Le bouche à oreille fonctionne, et en 2015 la compagnie des Tropes est appelée par un professeur de Lettres du Lycée Richelieu à Rueil Malmaison, 

il lui demande de concevoir un atelier sur-mesure autour des textes dramaturgiques qu’il enseigne. 

C’est le premier amuse-bouche théâtral. Le professeur fait part à la compagnie de son étonnement quant à la progression rapide des élèves et nous demande de revenir. 

Forte de cette expérience, la compagnie conceptualise la démarche pédagogique des amuses-bouche théâtraux et la propose au Lycée Paul Langevin. C’est un succès, le nombre d’ateliers double chaque année, en 2017 le lycée Camille Claudel de Saint Cloud rejoint l’aventure, puis le Lycée Louise Michel à Grenoble. C’est alors plus de 70 ateliers annuels que la compagnie des Tropes coordonne. Petite structure, la compagnie des Tropes se rapproche de la Cave à Théâtre pour mutualiser leurs compétences et ouvrir une nouvelle dimension aux “amuses-bouches”.

Parallèlement la compagnie développe, depuis 2014, un autre savoir-faire, celui de l’apprendre autrement, en enseignant la pratique théâtrale au collège NDG. Chaque année, ce sont environ 150  élèves, majoritairement concernés par des troubles du comportement et de l’apprentissage, qui découvrent avec la compagnie des Tropes leur potentiel expressif et oral.

La transmission de l’art oratoire arrive comme une suite logique à ce parcours permettant aux futurs bacheliers comme aux élèves des cycles inférieurs de bénéficier de cette expérience. 

Par ailleurs la compagnie des Tropes développe des projets de créations artistiques variés, de petits ou grands formats, pluridisciplinaires et multispaciaux. Pour en savoir plus sur la compagnie des Tropes, nous vous invitons à visiter notre site.