AMUSE-BOUCHE THÉATRAL

Approche artistique, sensitive et dynamique des enjeux de l’écriture dramaturgique, appui artistique à la transmission pour apprendre autrement, outil pour l’élève dans son parcours de compétences orales, ce module, orienté autour du Français, des Lettres, lié à l’art oratoire, a déjà été mis en place et expérimenté auprès de plus de 3000 Lycéens.

 

“Amuse-bouches théâtraux” est un atelier d’initiation, une dégustation sensitive de la pratique théâtrale. Il a été pensé en concertation avec des professeurs de Lettres en classes de Première. Deux séances par demi-groupe sont conseillées pour la réussite de cette expérience.

“Amuse-bouches théâtraux” offre plusieurs avantages aussi bien pour les professeurs que pour les élèves :

  • Approcher les grands textes, l’écriture dramaturgique, l’écriture poétique sous un angle différent, en mettant en bouche et en corporalité le texte. 
  • Entrevoir de manière dynamique les enjeux de la pensée et des émotions du personnage, du narrateur, de la diction et du langage corporel.
  • Entrevoir, pour les élèves, les différents enjeux du travail d’auteur et implicitement les enjeux du travail de mise en scène et d’acteur.
  • Questionner l’enjeu de la mise en bouche comme passage nécessaire à l’expressivité d’un texte par sa lecture ou sa déclamation.
  • Un module parfait pour aborder l’art oratoire en continuité des apprentissages du programme. 

Au cours de nos précédentes expériences, ce modèle unique a été testé et approuvé par les précédents établissements avec lesquels nous avons travaillé. Certains professeurs nous ont dit qu’ils avaient remarqués que, lors de l’oral blanc du bac, les élèves, qui avaient pratiqué les amuse-bouches, obtenaient jusqu’à 2 points de plus que l’ordinaire.

Ces résultats peuvent s’expliquer de différentes manières :

  • La méthodologie de ces ateliers favorisent le lâcher-prise et la confiance en soi, au travers d’une pédagogie différenciée. Ce qui marche pour l’un ne marchera pas nécessairement pour l’autre. 
  • Ce lâcher prise concerne aussi bien les élèves que les professeurs. En effet, quitter le cadre scolaire pour le remplacer par un cadre plus théâtral permet aux élèves et aux professeurs de se voir différemment et, ainsi, de favoriser la confiance au sein du groupe classe.
  • Ce module est basé sur l’engagement : au théâtre, on avance difficilement si un élève ne travaille pas ou n’a pas travaillé en amont. Il prend le risque de s’exclure du groupe et de l’expérience. C’est pourquoi un véritable investissement de la part des élèves est primordial.
  • Ces activités sont dispensées par des artistes professionnels habitués à recourir à l’art oratoire.